Vie de chantier - Transformer une maison en « maison passive » : première !

Publié en Mai 2014

  • Transformer une maison en « maison passive » : première !

    La première rénovation « passive » de France a eu lieu à Magny les Hameaux sur une maison des années 1980. Et c’est le cabinet d’architectes Karawitz, spécialisé dans la construction de maisons neuves basse consommation, qui a mené les opérations.

     

  • Du polystyrène expansé graphité utilisé en bloc

    Pour répondre aux critères « maison passive » et atteindre le seuil des 15 kWh/m2/an pour le chauffage, l’isolation thermique du bâtiment a été réalisée depuis l’extérieur avec du polystyrène expansé graphité d’une épaisseur de 30 cm. La pose des blocs de matière s’est faite au mortier et à la spatule crantée pour un collage continu. Dans les parties délicates, les blocs ont été positionnés par double encollage.

     

  • D’importantes économies d’énergie réalisées

    Un test d’étanchéité à l’air a permis de mesurer une perméabilité de 0,3 sous 50 Pascals soit 50 % de moins que le seuil exigé pour le neuf. Avant la rénovation, la maison consommait 545 kWh/m2/an d’énergie primaire. Aujourd’hui, sa consommation totale en énergie primaire est inférieure à 120 kWh/m2/an, ce qui en fait la première rénovation certifiée passive en France !

     

  • Construire une « maison passive » : du rêve à la réalité !

    Mme Perrin-Labeur, architecte, a construit sa maison en 2012 à Villeneuve-lès-Avignon selon les critères du label Passivhaus. Un défi technique mais aussi une manière de sensibiliser les habitants de la région sur les avantages d’une telle maison.

     

    Des études techniques au choix du polystyrène expansé

     

    Avant les travaux, des simulations ont été réalisées avec un bureau d’étude thermique. Une étape indispensable pour valider les différents choix techniques et atteindre les coefficients thermiques recherchés. C’est ainsi que l’isolation extérieure des 250 m2 de surface habitable de la maison a été réalisée avec du Polystyrène Expansé Th38 d’une épaisseur de 240mm. 

    Une utilisation originale du polystyrène expansé

    En plus de l’isolation extérieure, du polystyrène expansé a été utilisé pour réaliser un vide technique afin de faire circuler les gaines électriques, adductions d’eau etc. D’habitude, on opte pour une contre-cloison « classique » et des rails verticaux associés à une plaque de plâtre. Mais l’utilisation de polystyrène expansé revenait moins cher avec une mise en œuvre simplifiée.

     

  • La certification Passivhaus à la clé

     

    Au fur et à mesure de l’avancée du chantier, des contrôles d’étanchéité ont été réalisés. Jusqu’ici, tous les relevés ont été largement dans les critères Passivhaus. Cette maison, aujourd’hui achevée, deviendra la toute première « maison passive » du Gard !