Performance environnementale

Un matériau respectueux de l'environnement

 

Le PSE contribue de manière significative à l'amélioration de l'environnement. En effet, il utilise uniquement de la vapeur d’eau pour la transformation du polystyrène expansible. Peu consommateur en matière première, il contribue à sauvegarder les ressources naturelles. Il préserve la couche d’ozone car il ne contient aucun gaz destructeur tels que les CFC, HCFC ou HFC. Composé de 98 % d’air, il ne nécessite que très peu d’énergie pour sa production et son utilisation permet d’en économiser de manière significative. Il favorise ainsi la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

 

Un matériau au service de la performance environnementale des bâtiments

 

Au cœur des préoccupations nationales depuis de nombreuses années, la préservation de l’environnement a donné lieu à plusieurs initiatives de la part des industriels. Parmi celles-ci, une démarche aujourd’hui reconnue trouve ses applications dans le domaine de la construction : la démarche HQE®. Mobilisés par les enjeux du développement durable, les industriels du PSE ont fait le choix citoyen de s’engager dans cette démarche aux côtés des membres de l’Association françaises des Industries des Produits de Construction (AIMCC). Dès 2004, ils ont élaboré des Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire (FDES). Depuis, ils en ont mis à la disposition des évaluateurs de la performance environnementale des bâtiments un nombre croissant, sur la base INIES, à la disposition des évaluateurs de la performance environnementale des bâtiments.

Le PSE peut ainsi s’inscrire avantageusement dans tout projet HQE®, comme dans toute autre démarche du même type (BREEAM, LEED…).

 

Un matériau sain et sans risque 

 

Composé de 98 % d'air, le PSE est inerte, biologiquement neutre et stable dans le temps. Son composant de base, le monomère styrène, est présent à l'état naturel dans les résines de certaines plantes et aliments comme les fraises, les noix, les haricots, la bière ou le vin. A la fois sain, non irritant et non toxique, le PSE est utilisé chaque jour dans de nombreux domaines comme la microbiologie, l’emballage de denrées alimentaires fraîches, le bâtiment… Enfin, il ne présente aucun risque pour les personnes qui le fabriquent, le posent ou en disposent dans leur bâtiment. Il contribue ainsi à la qualité de l'air intérieur des bâtiments. Il ne contient aucune fibre, ne demande pas de protection particulière pour le manipuler et aucune maladie professionnelle liée au PSE n’a été recensée à ce jour.