Les performances mécaniques

Accédez directement aux différents chapitres du dossier

Publié en Décembre 2014

  • Les certifications des produits

    Les organismes certificateurs du polystyrène expansé

    Pour certifier la qualité de leurs produits, les fabricants de panneaux isolants thermiques se tournent vers des organismes compétents et indépendants tels que l’ACERMI et le CSTBAT.

  • ACERMI (Association pour la Certification des Matériaux Isolants)

    Garantit les performances d’aptitude à l’emploi d’un produit par le profil d’usage I.S.O.L.E :

    • I : Incompressibilité, classée de I1 à I5
    • S : Stabilité dimensionnelle, classée de S1 à S5
    • O : Comportement à l’eau, classé de O1 à O3
    • L : Performances mécaniques en cohésion et flexion, classées de L1 à L4
    • E : Comportement aux transferts de vapeur d’eau, classé de E1 à E5

     

    Pour les isolants sous chape ou dallage, l’ACERMI certifie :

    • Le classement SC associé aux indices a ou b selon le type de local (habitation, bureau…), Ch pour le chauffage par le sol, A pour les isolants acoustiques.
    • La résistance à la compression de service (Rcs) et les déformations minimales et maximales de service pour l’isolation sous dallage.
  • CSTBAT

    Certifie certains isolants de forme spécifique comme les entrevous polystyrène (utilisés pour l’isolation des sols). Il atteste :

    • La compatibilité de forme entre les entrevous et les poutrelles
    • La résistance mécanique des panneaux
    • La résistance thermique du plancher et sa déperdition thermique.

     

  • Bon à savoir

    Lorsqu’un isolant n’est pas certifié au sens des articles L115-26 et L115-27, sa valeur de résistance thermique R déclarée ne peut être prise en compte telle quelle pour les calculs d’études thermiques réalisés par les Bureaux d’Etudes Thermiques dans le cadre des études réglementaires.

    Elle est pénalisée de 15 % conformément au paragraphe 1.3 des règles Th-U fascicule 2/5. Conséquence : un Diagnostic de Performance Energétique (DPE) qui sous-estime les consommations énergétiques réelles.

Accédez directement aux différents chapitres du dossier