Pourquoi certifier les matériaux de construction,
les bâtiments, les promoteurs, les constructeurs ?

Comme d'autres secteurs industriels, le secteur du bâtiment se caractérise par divers aspects :


  • Un grand nombre de fabricants, de donneurs d'ordre, de bâtisseurs...
  • Une recherche accrue de productivité liée à une innovation technologique ininterrompue.
  • Une complexité croissante des méthodes de mise en œuvre.
  • Une exigence de confort, de santé, de sécurité, de respect de l'environnement exprimée par les professionnels comme les particuliers.
  • ...

Tout ceci a conduit à mettre en place des références et des spécifications fiables, mesurées et contrôlées par des organismes compétents, indépendants et objectifs permettant à chacun de choisir en toute tranquillité, confiance et sans vérifications ultérieures, un produit, un bien ou un service de qualité. Ainsi s'est développée la Certification dans le secteur du bâtiment.

Quelques éléments clefs de la certification

Toute certification est le résultat d'un double engagement :

  • Celui de l'industriel fabricant des produits, du promoteur ou du constructeur réalisant des bâtiments, qui s'engage à mettre en place un système qualité, les moyens nécessaires au contrôle de la qualité de ses produits ou réalisations et à la maintenir dans le temps.
  • Celui de l'organisme certificateur dont le rôle est de garantir la véracité des caractéristiques, spécifications... annoncées et de les réévaluer périodiquement.

L'obtention d'une certification implique dans tous les cas que le récipiendaire accepte :

  • D'apporter les preuves du respect de ses engagements.
  • Les contrôles (analyses produits, visites de chantier, audits... selon la certification) que pourrait effectuer l'organisme certificateur.

Quelle que soit la certification, ses exigences sont au minimum d'un niveau similaire à celui des exigences des réglementations officielles en vigueur.