Le polystyrène expansé en questions... et en réponse !

Quelles sont les économies réalisées en isolant sa maison avec du PSE ?

économies réalisées avec le polystyrene expansé isolation

fabrication de l'isolant thermique en polystyrène expansé

*Valeurs calculées pour une maison intégralement isolée avec 300 m² de PSE en sols, murs et toiture pendant une durée de vie conventionnelle de 50 ans.

Doit-on remplacer un isolant qui a été mouillé ?

Remplacement d'un matériau isolant mouillé

A la différence d'autres isolants qui doivent être remplacés lorsqu'ils ont été mouillés, le PSE conserve toutes ses propriétés. Hydrophobe, il n'absorbe pas l'eau qui reste en surface et n'est en aucun cas endommagé.

Le PSE est-il susceptible d'être attaqué par les rongeurs ?

isolation maison avec le polystyrene expansé

Comme n'importe quel isolant, le PSE est susceptible d'être choisi par les rongeurs qui y creusent leurs galeries pour se mettre au chaud. Un phénomène dont on peut facilement se prémunir en posant une protection comme une grille de ventilation.

Comment est utilisé le pentane dans la fabrication du PSE ?

fabrication du PSE, matériau isolant pour l'isolation maison

Le pentane est uniquement utilisé comme agent d'expansion du polystyrène expansible. Ses émissions sont récupérées à la source lors de la fabrication et sa très faible teneur résiduelle décroît exponentiellement au fil du temps.

Il est inoffensif pour l'homme dans les concentrations émises par le produit et n'altère pas les autres matériaux de construction.

Que sont les FDES ?

construction polystyrene et isolation thermique en PSE

Ce sont des Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire.

Elles reprennent l'ensemble des résultats de l'analyse de cycle de vie et précisent les impacts environnementaux et sanitaires des produits. Elles sont conçues pour permettre aux maîtres d'œuvre, bureaux d'études, architectes... de choisir les matériaux de façon éclairée, afin de répondre avec précision aux attentes et décisions des maîtres d'ouvrage en matière environnementale et sanitaire.

Comme les industriels du PSE, les fabricants de matériaux de construction couramment associés aux isolants PSE, notamment le bloc béton et la plaque de plâtre, se sont engagés dans la démarche HQE®et ont donc réalisé ou fait réaliser les FDES de leurs produits.

En cas d'incendie le PSE dégage-t-il des fumées nocives ?

le PSE, un materiau isolant sûr en cas d'incendie Comme tout matériau organique utilisé quotidiennement (papier, laine, coton, soie) ou utilisé dans la construction (bois des charpentes, des portes et des fenêtres), le PSE brûle et libère de l'énergie, du dioxyde de carbone, du monoxyde de carbone, de la vapeur d'eau, des suies, mais ne dégage aucun autre gaz. Une étude du "Center for Fire Safety" (Pays-Bas) a de plus prouvé que les fumées noires émises par la combustion du PSE s'avèrent moins nocives que celles d'autres matériaux organiques. Une autre étude* confirme que ces fumées sont beaucoup moins toxiques que celles dégagées par du sapin, de l'aggloméré de pin ou du liège expansé.

Le PSE est en conformité avec les normes de sécurité incendie. Dans la quasi totalité des applications bâtiment, le PSE est associé à un matériau écran (plaque de plâtre, chape de béton...) chargé d'assurer la fonction de protection incendie. Pour quelques utilisations spécifiques où le PSE n'est pas protégé, les fabricants proposent un PSE ignifugé.

* Conduite selon la procédure DIN 53436

Que deviennent les déchets de PSE ?

valorisation du polystyrene expansé

Il existe 3 sources principales de déchets de PSE :

Fabrication : les unités de transformation du PSE ne produisent pas de déchets de fabrication, toutes les chutes étant recyclées au même titre que les déchets d'emballage en PSE propre, sec et non compacté.

Construction : malgré les logiciels de calepinage développés par les industriels, il reste toujours quelques chutes d'isolants PSE lors de la mise en œuvre.

Démolition : lorsque les bâtiments sont démolis, leurs matériaux de construction dont le PSE, deviennent alors des déchets de démolition.

Une fois collecté, trié et transporté dans des centres de valorisation, le PSE, s'il est propre et sec, peut être totalement recyclé.

Il existe en effet divers procédés de valorisation des déchets de construction et de démolition, chacun ayant des implications environnementales, techniques et économiques :

Valorisation par broyage : mélangé avec des billes neuves, le PSE broyé permet d'obtenir de nouveaux produits destinés au bâtiment ou à l'emballage (hors alimentaire). Il est aussi utilisé pour la fabrication du béton allégé, la protection de drains en agriculture, le rembourrage de sièges...

Valorisation par extrusion : le PSE est fondu, extrudé et cisaillé en granules de polystyrène. Après mélange avec de la matière vierge ou d'autres polymères recyclés, ces granules servent à la fabrication de produits en plastique rigide (support intérieur de boîtiers CD, cintre, pot de fleurs...).

Mise en décharge : si le PSE est souillé, sa valorisation n'est pas viable économiquement. Il est donc considéré comme Déchet Industriel Banal et déposé en décharge de classe 2. Cette alternative offre l'avantage d'aérer et de stabiliser les sols des décharges.